Mois de la précarité – une campagne d’information pour la prévention de la précarité

L’organisation faîtière des institutions sociales de Bienne et région (OIS) et le Département des affaires sociales de la Ville de Bienne organisent ensemble le projet «Mois de la précarité / Armut verhindern». En collaboration avec plusieurs institutions et organisations, diverses manifestations publiques gratuites seront organisées durant le mois d’octobre 2021, avec le but d’informer et de sensibiliser la population.

Multimondo participe également à ce mois d’action, avec un stand d’information sur l’Esplanade pendant deux jours. Nous organisons également une boutique solidaire (un marché aux puces gratuit) le 23 octobre 2021.

De plus amples informations et l’ensemble du programme sont accessibles ici.

Le Forum Together en septembre / octobre

Pour les enfants :

En septembre, les enfants pourront assister à la soirée Dialogue spéciale et écouter l’hisoire « Tichéri a les cheveux crépus ». L’auteure du livre, Licia Chery, animera également une brève discussion en français spécialement pour les enfants. Une lecture du livre et une discussion seront également proposées en allemand pour les enfants germanophones.

Le samedi 2 octobre aura lieu le troisième concert pour enfants de l’année 2021 ! Vos enfants pourront découvrir des nouvelles mélodies du monde entier et apprendre de nouveaux rythmes !

En outre, nous accueillons le projet « Raconte-moi une histoire » de la bibliothèque de la ville de Bienne au cours des trois prochains mois. Vos enfants pourront écouter des histoires en six langues différentes et participer à des activités de bricolage !

Par ailleurs, vous pouvez toujours rejoindre le groupe Whatsapp « Forum Together KIDS » pour recevoir régulièrement des propositions d’activités pour enfants et pour être informé-e de nos événements pour enfants. Contactez-nous au 077 905 75 61 pour être ajouté-e au groupe.

Pour les jeunes et les adultes :

Le 3 septembre et le 14 septembre auront lieu deux soirées Dialogue sur les thèmes « Livres pour enfants – quel genre de société transmettent-ils ? » et « Des enfants pour les enfants – prévention des conflits et développement d’idées à l’école en coopération avec les enfants ? ». La soirée du 3 septembre, après un programme spécial pour les enfants, nous discuterons avec les adultes sur l’importance de montrer aussi dans les livres pour enfants la diversité de notre société (en français et allemand avec traduction et garde d’enfants !). Lors de la soirée du 14 septembre, nous discuterons avec la fondatrice et vice-présidente de l’association « Ideenbüro » sur l’inclusion des enfants dans des processus de recherche de solutions pour la résolution de conflits ou autres problèmes.

Le jeu de société autour des langues et des cultures commence à prendre forme ! À chaque atelier, les participant-e-s contribuent à développer le jeu en partageant leurs connaissances de langues, cultures et traditions et en discutant les modalités du jeu. Les personnes intéressées peuvent s’y joindre à tout moment. Vous trouverez plus d’informations ici.

Les clubs de lecture espagnol et russe continuent à se réunir une fois par mois, en ligne ou sur place,  pour discuter de livres dans leurs langues respectives.

Pour tout le monde :

L’armoire solidaire est ouverte tous les jours de lundi à vendredi de 9h00 à 17h00 à Multimondo. Divers articles gratuits y sont disponibles (vêtements, jouets, vaisselle et bien plus encore). De plus, le samedi 23 octobre nous organisons à nouveau un Soli-Shop ! Venez profiter de cette opportunité et donner une deuxième vie à de nombreux objets.

La bibliothèque interculturelle LibriMondo est toujours ouverte aux horaires habituels et vous pouvez également emprunter des livres via le prêt à distance ! Nous offrons désormais la possibilité de réserver des visites de groupe (avec ou sans animation) à la bibliothèque ou dans d’autres institutions. Vous trouverez plus d’informations sur les heures d’ouverture, le prêt à distance et les autres offres de LibriMondo ici.

Vous trouverez une vue d’ensemble de nos offres dans notre programme trimestriel, sur notre site web ou sur Facebook.

À bientôt !

Nous recherchons des bénévoles!

Nous recherchons des bénévoles pour notre garderie.

Description du travail
Avec un-e collègue, vous vous occuperez d’un petit groupe d’enfants âgés de 2 à 6 ans. Selon le temps, vous irez à l’extérieur avec les enfants ou vous les aiderez à réaliser des bricolages et des jeux dans nos locaux.

Exigences
Vous aimez passer votre temps libre avec des enfants et vous prenez du plaisir à communiquer avec eux ? Vous rencontrez les autres avec respect, vous êtes de nature tolérante et vous acceptez l’autre dans son intégrité ? Vous êtes patient-e ? Alors nous nous réjouissons de vous connaître !

Connaissances d’allemand ou de français au moins au niveau B1.

Emploi du temps
2,5h par unité
1 à 3 fois par semaine.

Personne de contact
Jana Lehmann, jana.lehmann@multimondo.ch
032 322 50 20

Test fide en français à Bienne le 11 septembre 2021

Multimondo s’associe au CIP Tramelan pour organiser l’évaluation de langue fide dans ses locaux. Le CIP, qui détient l’accréditation du test, organise le déroulement et met à disposition ses expertes.

L’évaluation de langue fide certifie les compétences linguistiques orales et écrites. Elle a été conçue spécialement pour la vie quotidienne en Suisse, sur mandat du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM).

Elle est composée d’une partie « Parler et comprendre » et d’une partie « Lire et Ecrire ». Vous pouvez vous inscrire aux deux parties ou uniquement à l’une des deux.

Après avoir réussi l’évaluation de langue fide, vous recevez un passeport des langues. Ce document indique le niveau atteint (A1, A2 ou B1) séparément pour les compétences écrites et orales. Le passeport des langues fide est reconnu sur tout le territoire Suisse et donc aussi pour les renouvellements de permis de séjour.

L’inscription peut se faire au moyen du bulletin ci-dessous à renvoyer au CIP jusqu’au 24 août 2021 ou en passant à la réception de Multimondo durant les heures d’ouverture, également  jusqu’au 24 août 2021.

Descriptif

Bulletin d’inscription

Règlement

 

Une bénévole chez Multimondo témoigne

Zemfira raconte pourquoi elle a choisi d’être bénévole, qu’est-ce qui la motive, et quelles sont ses tâches.
Tu souhaites également t’engager en tant que bénévole pour Multimondo? Alors appelle-nous: 033 322 50 20 ou écris-nous un e-mail: info@multimondo.ch. Nous nous réjouissons de faire ta connaissance!
Tu peux regarder la vidéo ici.

Une bénévole chez Multimondo témoigne

Liana raconte pourquoi elle a choisi d’être bénévole, qu’est-ce qui la motive, et quelles sont ses tâches.
Tu souhaites également t’engager en tant que bénévole pour Multimondo? Alors appelle-nous: 033 322 50 20 ou écris-nous un e-mail: info@multimondo.ch. Nous nous réjouissons de faire ta connaissance!
Tu peux regarder la vidéo ici.

Ordinateurs, smartphones, tablettes

Initiation aux médias numériques

À QUI S’ADRESSE LE COURS ?

Ce cours s’adresse aux personnes qui font leurs premiers pas dans le monde numérique ou qui souhaitent élargir leurs connaissances existantes. Il est également conçu en coordination avec les cours de français, afin d’initier les participant-e-s à l’apprentissage de langue autonome. Le cours s’oriente fortement aux besoins des participant-e-s. Des ordinateurs portables et des tablettes sont à disposition, mais les participant-e-s sont également invité-e-s à apporter leur propre équipement.

CONTENU

  • Traitement de texte (compétences de base en Word et Excel)
  • Recherche sur Internet et courrier électronique (e-mail)
  • E-learning, l’apprentissage indépendant par les médias numériques
  • L’utilisation des ordinateurs portables, des tablettes et des smartphones

OBJECTIF A ATTEINDRE

L’objectif est de permettre aux participant-e-s d’acquérir de l’assurance dans l’utilisation des médias numériques et de renforcer ainsi leur indépendance dans notre monde complexe.

DATES, COÛTS

Vendredi 14.00 – 17.00, 6.8.2021– 17.12.2021, CHF 270.-

INSCRIPTION
Par téléphone: 032 322 50 20 ou par courriel: info@multimondo.ch
inscription personnelle: Lundi: 10.00–13.00 / mardi & jeudi: 15.00-18.00

Flyer

Résumé de la 12ème soirée Dialogue

La 12e soirée Dialogue a eu lieu mardi 1er juin. Vous pouvez lire le résumé ci-dessous

Soirée Dialogue du 1er juin « Ville comestible : lintégration à travers un projet de jardinage » Avec Kathrin Winkelhausen, consultante en santé et coach en nutrition.

Depuis 2018, l’association MULTIMONDO organise la série d’événements Dialogue, qui invite des personnes aux biographies diverses à discuter et à partager leurs opinions sur des sujets sociopolitiques lors de plusieurs soirées par an. Lors de la soirée Dialogue du
1er juin, Kathrin Winkelhausen, consultante en santé et coach en nutrition, nous a présenté un exemple de Mâche.

Avec le tour de présentations initial, où nous devions lier un objet spécifique (une pile, un feutre et un étui à lunettes) à la thématique de la soirée, nous avons eu la possibilité de nous connaître et de voir comment l’environnement et le sujet de la soirée nous lient tous et toutes. Afin de souligner la valeur de ce lien entre l’être humain et l’environnement, Kathrin Winkelhausen nous a parlé de deux projets qu’elle a lancés à Bienne, qui mettent l’accent sur l’importance pour tout le monde de prendre soin de l’environnement et de ce qui nous entoure.

Kathrin Winkelhausen habite à Mâche, où elle a lancé un projet de jardinage il y a deux ans. Elle a lancé le nouveau projet « Bienne mangeable » il y a quelques semaines. Mais qu’est-ce qu’on entend par « ville comestible » et quel en est le lien avec l’intégration ? Notre invitée nous a expliqué que l’idée serait non seulement de verdir la ville, mais de concevoir ce verdissement avec des plantes comestibles – comestibles pour les humains ou les animaux. Il pourrait s’agir, par exemple, de zones sous les arbres, de parties de parcs, de ronds-points et d’autres lieux publics qui, à l’heure actuelle, ne sont constitués « que » de pelouse ou dans lesquels sont plantées principalement des fleurs, qui sont
peut-être belles mais pas idéales pour les insectes. Des herbes sauvages, des fleurs à salade et, selon les cas, des légumes pourraient être plantés à ces endroits.

Par ailleurs, ces coins verts pourraient servir d’espaces neutres, de lieux de rencontre où les gens peuvent se réunir, s’entraider et échanger des idées. Chaque personne peut, d’une manière ou d’une autre, participer à un tel lieu, que ce soit activement en jardinant ou en partageant avec d’autres. Le statut social, la situation financière, l’origine deviennent secondaires, car tout le monde a le droit de prendre soin de ce lieu – et, comme le dit Kathrin Winkelhausen : la cuisine et le jardinage sont deux activités par lesquelles des personnes ayant des histoires de vie différentes peuvent échanger sans avoir à mettre en avant un niveau de formation ou d’autres qualifications particulières.

Le projet « Bienne mangeable » se fonde sur ces principes et sur deux autres idées : d’une part, la mise en pratique de l’« upcycling », l’acte de récupérer des matériaux ou des produits utilisés ou inutilisés afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d’une autre utilité ; et de l’autre, le travail avec les jardinier-e-s de la ville, afin de voir ce qui peut être utilisé et planté où et comment.

Un autre exemple de projet qui lie jardinage et intégration est « Nouveaux Jardins », mis en œuvre dans certains cantons de Suisse romande par l’EPER (Entraide Protestante Suisse). Il associe un tandem linguistique au jardinage : une personne possédant un jardin, qui aimerait le partager ou qui ne peut peut-être plus l’entretenir elle-même, est mise en relation avec une personne qui n’a pas de jardin mais qui aimerait jardiner. L’une des deux personnes doit être issue de la migration et vouloir améliorer son français. Les deux personnes peuvent ainsi apprendre à se connaître par le biais du jardinage, échanger et se rapprocher, des liens d’amitié pouvant également se développer.

Actuellement, selon Kathrin Winkelhausen, nous nous trouvons dans une « Ville en Transition », c’est-à-dire une ville qui œuvre à faire participer ses habitant-e-s et qui a pour objectif d’améliorer la résilience de la ville face au défi que représente la crise climatique. Pour cette raison il est très important de sensibiliser le public à l’environnement et aux questions environnementales telles que la nutrition. Lors de la soirée Dialogue, tout le monde était d’accord à dire que notre société doit changer et prendre davantage soin de la planète et des autres – en commençant par les habitudes alimentaires et comportementales de chacun et chacune.

Dialogue est soutenu par fondia.

123
X