Multimondo

Résumé de la soirée Dialogue avec Pascal Gemperli

Le 2 juillet a eu lieu la deuxième soirée Dialogue de l’année 2019, ci-dessous vous trouverez notre résumé de la soirée:

Soirée Dialogue du 2 juillet« Religion vs Laïcité: dans quelle mesure la religion doit-elle se rendre visible ? » avec Pascal Gemperli

L’association MULTIMONDO organise la série de manifestations Dialogue. Cet évènement propose des soirées de discussions sur des sujets socio-politiques afin de créer un échange entre des personnes de différentes origines. A l’occasion de notre seconde soirée de la saison qui a eu lieu le 2 juillet 2019, Pascal Gemperli, secrétaire général de l’union vaudoise des associations musulmanes, était notre intervenant et a ouvert la discussion en posant les bases de la sécularité telles qu’elle se définit et est appliquée en Suisse.

Ce qui ressort de la discussion est que la liberté de conscience et non simplement religieuse devrait être un principe de base régissant tout Etat laïc ou séculaire. Selon Monsieur Gemperli, la laïcité protège les religions en rendant possible le pluralisme religieux et le maintien de la paix sociale. L’intervention de l’Etat imposant un comportement religieux serait quant à lui nocif pour la religion elle-même. La question de l’expression de la religiosité dans la sphère publique a par la suite été abordée. Comment se décline-t-elle, notamment en ce qui concerne la question du port du voile chez les femmes ? Pour certains participant-e-s, il s’agirait uniquement d’une décision individuelle qui ne porterait pas atteinte au principe de sécularité, pour d’autres une utilisation politique de la religion et un contrôle sur le corps des femmes.

Existe-il des inégalités de traitement entre les différentes religions en Suisse ? Là encore, une réflexion sur le sujet a été lancée. Il s’avère que la communauté musulmane semble plus prétéritée sur le sujet que les autres communautés religieuses majoritaires en Suisse, bien que Pascal Gemperli admette qu’elle puisse relativement « tout faire », exception faite lorsqu’il s’agit de la question du port du voile. Beaucoup d’exigences sont posées pour la religion musulmane, telle que le dialogue inter-religieux ou la prévention contre l’extrémisme qui ne sont pas imposées à d’autres religions.

L’échange autour de ces questions a permis de réaliser que l’enchevêtrement de la religion et la laïcité est tout à fait possible, voir même souhaitable. Les deux entités pourraient même s’avérer complémentaires, la religion restante encore fortement imprégnée dans beaucoup de domaines de la vie sociale où seule sa fonction aurait changé. Quant à la laïcité, elle opérerait comme un garde-fou, contenant l’immiscion de la religion dans la vie publique.

Dialogue est soutenu par le Secteur Terre Nouvelle-Migration des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure et par fondia.